20 dissertations de français sur le thème 2019-2020 « La démocratie » en prépa scientifique

Les concours e3a, CCINP, Centrale, Mines et X-ENS demandent une dissertation.
Mais qu'est-ce qu'une bonne dissertation ?
Comment en faire une ?

Ce livre vous expliquera d'abord ce qu'est une dissertation (c'est la mise en scène d'un raisonnement), puis vous expliquera pas à pas comment en réussir une, en s'appuyant sur 70 conseils et avertissements puisés dans les rapports des jurys.

Le thème, les œuvres au programme et les auteurs sont présentés en seulement 16 pages : c'est l'essentiel que nul candidat ne peut se permettre d'ignorer en arrivant aux écrits.

12 passages clefs des œuvres au programme sont expliqués et commentés, pour vous aider à les identifier, les comprendre et les retenir. Vous pourrez puiser parmi 100 citations, principalement extraites des œuvres, pour étoffer vos sous-parties ou placer un bon punch dès la phrase d'ouverture de l'introduction.

Comme on n'apprend vraiment qu'avec des exemples sous les yeux, 20 sujets formulés comme aux concours vous sont proposés. Ils sont corrigés en détail. Le corrigé présente d'abord le résultat du travail que l'on fait au brouillon : analyse des termes, confrontation aux œuvres, construction d'une problématique, plan détaillé. Ensuite, une dissertation est entièrement rédigée. Enfin, des astuces sont données pour éviter le hors sujet.

Ces dissertations sont réalistes. Leur longueur correspond à ce que l'on peut réellement écrire dans les conditions de l'épreuve. Elles n'utilisent pas de vocabulaire technique d'analyse littéraire. La langue est simple et claire pour que le corrigé soit compris de tous, mais aussi précise pour vous apprendre à montrer aux examinateurs que vous savez exposer vos idées. Ces dissertations sont à votre portée : vous pouvez réellement apprendre à faire aussi bien.

« Ne passez pas à côté des 20 d ! C'est le meilleur outil pour apprendre à faire une bonne dissert'. Il simplifie et accélère la préparation aux concours. »

(David Guéron, ancien élève des Mines de Paris)

« Cet ouvrage stimulant est doublement utile : il montre par l'exemple les étapes de la dissertation, sans se contenter des conseils généraux, et se met résolument à la portée des élèves en proposant des corrigés équivalents aux très bonnes copies. »

(François Soler, professeur de français en CPGE)

Faites la différence, réussissez vos dissertations !

Ci-dessous, les pages blanches sont des extraits gratuits ; pour lire aussi les pages grisées, cliquez sur le coffre.
 
Page de présentation
Page administrative
Mode d'emploi de ce livre
Sommaire
La méthode pour réussir ses dissertations
Le thème et ses principaux enjeux
Présentation des oeuvres et des auteurs
Passages clés analysés et commentés (partie 1)
Dissertation n° 1
« Une autre espèce de démocratie, c'est celle où toutes les autres caractéristiques sont les mêmes, mais où c'est la masse qui est souveraine et non la loi. C'est le cas quand ce sont les décrets qui sont souverains et non la loi. Cela arrive par le fait des démagogues. [...] Là où les lois ne dominent pas, alors apparaissent les démagogues ; le peuple, en effet, devient monarque, unité composée d'une multitude, car ce sont les gens de la multitude qui sont souverains, non pas chacun en particulier mais tous ensemble. [...] Donc un tel peuple, comme il est monarque, cherche à exercer un pouvoir monarchique, parce qu'il n'est pas gouverné par une loi, et il devient despotique, de sorte que les flatteurs sont à l'honneur, et un régime populaire de ce genre est l'analogue de la tyrannie parmi les monarchies. C'est pourquoi le caractère de ces deux régimes est le même, tous deux sont des despotes pour les meilleurs, les décrets de l'un sont comme les ordres de l'autre, et le démagogue et le courtisan sont analogues et identiques. Le grand avantage des représentants, c'est qu'ils sont capables de discuter les affaires. Le peuple n'y est point du tout propre ; ce qui forme un des grands inconvénients de la démocratie. »
Vous analyserez et commenterez cette citation de Montesquieu (De l'esprit des lois) à la lumière des œuvres au programme.
Dissertation n° 2
« Je dis simplement que l'humanité reconnaît [d]es fonctions humaines universelles, et que la démocratie classe le gouvernement parmi elles. » (Chesterton, « La Morale des elfes », Orthodoxie, 1908)
Dissertation n° 3
« La démocratie, ce n'est pas la loi de la majorité, mais la protection de la minorité. »
Vous analyserez et commenterez cette citation d'Albert Camus (Carnets, tome III, 1951–1959) à la lumière des œuvres au programme.
Dissertation n° 4
« La capacité de l'homme à la justice rend la démocratie possible, mais son inclination à l'injustice la rend nécessaire. »
Dans quelle mesure ce propos de Reinhold Niebuhr (The Children of Light and the Children of Darkness, 1944) éclaire-t-il votre lecture des œuvres au programme ?
Dissertation n° 5
« La république démocratique ne reconnaît ni aristocratie ni démagogie ; elle ne veut pas deux peuples, ni trois peuples, ni dix peuples dans la nation, elle n'en veut qu'un. »
Vous analyserez et commenterez cette citation de Lamartine (Le Conseiller du peuple, 1850) à la lumière des œuvres au programme.
Dissertation n° 6
« On est en démocratie, non ? »
Vous analyserez et commenterez cette citation de Jonathan Coe (Bienvenue au club, 2001) à la lumière des œuvres au programme.
Passages clés analysés et commentés (partie 2)
Dissertation n° 7
« Le problème avec le rire, diront certains, c'est qu'en nous révélant la part d'inanité cachée au fond de ce que nous croyons sérieux, il nous empêche du coup de défendre avec conviction des idées [...]. Dans cette optique, rire nous éloignerait de notre idéal de démocratie. Mais consolons-nous, car le rire reste l'un des signes évidents d'une société démocratique. » Dominic Fontaine-Lasnier et Mathieu Cauvin, « L'humour est un signe de démocratie », in Revue Relation n°738, février 2010.
Dissertation n° 8
« La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours". »
Dissertation n° 9
« Le discours, c'est ce qui distingue la personne humaine de l'animal et le démocrate de la brute. » (Françoise Giroud, France Soir du 25 octobre 1975)
Dissertation n° 10
La démocratie exige-t-elle la philosophie ?
Passages clés analysés et commentés (partie 3)
Dissertation n° 11
« La démocratie ? Savez-vous ce que c'est ? Le pouvoir pour les poux de manger les lions. »
Vous analyserez et commenterez cette citation de Georges Clemenceau à la lumière des œuvres au programme.
Dissertation n° 12
« La démocratie n'est pas le contraire du fascisme, mais son évolution par temps de crise. » (Bertolt Brecht)
Dissertation n° 13
« L'historicité, la perfectibilité infinie, le lien originaire à une promesse font de toute démocratie une chose à venir. » (Jacques Derrida, Le Monde de l'éducation, septembre 2000)
Dissertation n° 14
« La démocratie n'est pas de la philanthropie, ce n'est pas même de l'altruisme ni de la réforme sociale. La démocratie n'est pas fondée sur la pitié pour l'homme ordinaire, elle est fondée sur le respect, ou, si vous préférez sur la crainte de l'homme ordinaire. Elle ne défend pas l'homme parce qu'il est misérable, mais parce que l'homme est sublime. Ce qu'elle reproche à l'homme commun, c'est moins d'être esclave que de ne pas être roi, car son rêve est toujours le rêve de la première république romaine, une nation de rois. »
Vous analyserez et commenterez cette citation de Chesterton (Hérétiques, 1906) à la lumière des trois œuvres au programme.
Passages clés analysés et commentés (partie 4)
Dissertation n° 15
« Dans un État démocratique, des ordres absurdes ne sont guère à craindre, car il est presque impossible que la majorité d'une grande assemblée se mette d'accord sur une seule et même absurdité. Cela est peu à craindre, également, à raison du fondement et de la fin de la démocratie, qui n'est autre que de soustraire les hommes à la domination absurde de l'appétit et à les maintenir, autant qu'il est possible, dans les limites de la raison, pour qu'ils vivent dans la concorde et dans la paix. Ôté ce fondement, tout l'édifice s'écroule aisément. Au seul souverain, donc, il appartient d'y pourvoir ; aux sujets, il appartient d'exécuter ses commandements et de ne reconnaître comme droit que ce que le souverain déclare être le droit. Peut-être pensera-t-on que, par ce principe, nous faisons des sujets des esclaves ; on pense en effet que l'esclave est celui qui agit par commandement et l'homme libre celui qui agit selon son caprice. Cela cependant n'est pas absolument vrai ; car en réalité, celui qui est captif de son plaisir, incapable de voir et de faire ce qui lui est utile, est le plus grand des esclaves, et seul est libre celui qui vit, de toute son âme, sous la seule conduite de la raison. » (Spinoza, Traité théologico-politique)
Dissertation n° 16
« Pourquoi les démocrates n'aiment pas les chats : il est facile de le deviner. Le chat est beau ; il révèle des idées de luxe, de propreté, de volupté. »
Vous discuterez cette citation extraite des carnets de notes de Baudelaire (Fusées) en vous référant aux œuvres du programme.
Dissertation n° 17
Faut-il aimer la démocratie ?
Dissertation n° 18
« [...] et la démocratie est trop âpre pour ma façon de sentir. »
Vous analyserez et commenterez cette citation, qui termine une phrase que Stendhal attribue au héros éponyme de son roman Lucien Leuwen (1834–36 ; publication posthume 1894).
Dissertation n° 19
« L'ennemi, c'est celui qui vous hait et veut vous détruire, l'adversaire, c'est celui qui vous aime et veut vous transformer. "Les démocraties cultivent leurs ennemis ; elles liquident leurs adversaires." »
Vous analyserez et commenterez cette remarque d'un personnage du roman Globalia (Jean-Christophe Rufin, 2005), qui cite lui-même un autre personnage.
Dissertation n° 20
« S'il y avait un peuple de dieux, il se gouvernerait démocratiquement. Un gouvernement si parfait ne convient pas à des hommes. »
Vous analyserez et commenterez cette citation de Jean-Jacques Rousseau (Du contrat social) à la lumière des œuvres au programme.
Citations à retenir
Lexique
Index des oeuvres et des noms propres
Index des notions